Dossier santé

Les jours raccourcissent et le manque de lumière se fait sentir

Le 31 août 2018

Les jours raccourcissent et le manque de lumière se fait sentir.

  • le manque de lumière se fait sentir

Quand les jours raccourcissent, l'humeur se fait parfois maussade. En cause, le manque de lumière. Apprenons-en plus sur ce phénomène au travers de 5 questions.

Pourquoi le manque de lumière peut-il avoir une influence sur l'humeur ?

Le manque de lumière peut perturber l'horloge interne et c'est la mélatonine qui est responsable de ce dérèglement. Sécrétée par l'épiphyse, une glande située au centre du cerveau, elle permet à l'organisme de faire la différence entre le jour et la nuit et donc de régler notre horloge biologique. Mais la mélatonine n'est produite que durant les phases d'obscurité. Si la luminosité est insuffisante (ce qui est le cas lorsque les jours raccourcissent), que nous sortons avant le lever du soleil, rentrons quand il fait déjà nuit et pendant la journée, travaillons à la lumière artificielle, sa production se poursuit avec pour conséquence un état de somnolence.

Quels sont les symptômes du manque de lumière ?

Les principaux symptômes du coup de blues de l'hiver sont la fatigue, le manque d'énergie, l'irritabilité, la déprime et parfois les insomnies. Chez certaines personnes le manque de lumière peut provoquer des troubles plus graves, à savoir une dépression saisonnière, qui se traduit par 3 signes caractéristiques : une tristesse permanente, une augmentation de l'appétit (notamment une forte tendance à consommer des aliments sucrés, ce qui généralement se solde par une prise de poids), un besoin accru de sommeil. Ces troubles s'en vont généralement avec le retour des beaux jours. Sa spécificité est également de réapparaitre chaque année aux mêmes dates, pendant la période sombre allant de l'automne jusqu'au début du printemps.

Certaines personnes sont-elles plus touchées que d'autres ?

Si environ 10% de la population subit les effets négatifs de l'assombrissement des journées, ceux-ci affecte plus souvent les femmes, surtout entre 35 et 50 ans, mais n'épargne ni les hommes ni les enfants.

Comment atténuer les effets du manque de lumière et cette sensation de blues ?

L'idéal, bien sûr, est de partir au soleil en hiver. Mais si vous ne pouvez vous offrir un séjour sous les tropiques, il existe heureusement d'autres solutions. A la maison, veillez à ce que votre environnement soit bien éclairé : ouvrez grand les rideaux et tentures pour laisser entrer un maximum de lumière. Et surtout, sortez dès qu'il y a un rayon de soleil. Chaque source de lumière, en passant par la rétine de l'oeil, agit favorablement contre la production de mélatonine. Des activités physiques en plein air (jogging, vélo, marche...) sont également bénéfiques car, même par mauvais temps, on bénéficie d'une certaine luminosité. Autre solution : les cures de lumière ou luminothérapie.

  • Femme profitant d'une séance de luminothérapie

Qu'est-ce que la luminothérapie ?

La luminothérapie consiste à se placer une heure par jour devant un écran qui reproduit le spectre de la lumière du jour, sans émettre d'ultraviolets, afin d'abaisser le taux de sécrétion de mélatonine. Les effets bénéfiques peuvent apparaitre après 3 ou 4 séances. La cure doit être poursuivie durant toute la période sombre car ses effets disparaissent dès que l'on interrompt l'exposition. Pratiqué dans certains services hospitaliers, ce traitement peut également être suivi à domicile puisqu'il existe des appareils légers et maniables destinés aux particuliers. Ces lampes à lumière blanche intense ne doivent en aucun cas être confondues avec les rampes de lampes à bronzer qui elles, émettent des rayons UV. Parallèlement, la prise quotidienne de gélules à base de millepertuis peut booster votre humeur. Mais attention, cette plante doit être utilisée avec beaucoup de précautions, demandez conseil à votre pharmacien.

Important : si vous vous sentez déprimé(e) et qu'une cure de lumière n'a aucun effet, consultez votre médecin qui, si nécessaire, vous prescrira un autre traitement.

Vers le haut