Dossier santé

Maigrir après l'hiver, oui, mais pas n'importe comment !

Le 26 mars 2018

  • Mètre ruban déroulé devant une préparation de légumes

Après avoir dégusté de bons petits plats au cours de vos longues soirées d’hiver, le verdict est tombé : votre balance accuse quelques kilos superflus. Pour retrouver la ligne, inutile de vous imposer un régime drastique, il suffit de rééquilibrer votre alimentation et de miser sur les compléments minceur.

Les régimes draconiens qui promettent monts et merveilles sont passés de mode depuis bien longtemps. Et pour cause : non seulement ils entraînent des carences néfastes pour la santé mais de plus, ils ne peuvent donner de résultats à long terme. Or, c’est le long terme qui vous intéresse. Aujourd’hui, on préconise la perte de poids en douceur, en privilégiant une alimentation saine et équilibrée. Car, le plus souvent, on ne grossit pas parce qu’on mange trop, mais parce qu’on mange mal.

Halte aux régimes Yo-yo !

En se contentant de 500 calories par jour et en supprimant totalement certains aliments, les kilos s’envolent vite, certes, mais pour quel résultat ? Fonte des muscles, organisme fatigué, frustrations et fringales. Et, dès l’arrêt du régime, les kilos reviennent au galop – avec parfois deux ou trois supplémentaires – car on subit inévitablement l’effet Yo-yo. De plus, plus les tentatives de régimes ratées sont nombreuses, plus le corps a des difficultés à brûler les calories. La clé de la réussite d’un régime est de manger de tout, et surtout ce que l’on aime, en réduisant les portions de certains aliments. Autre conseil : fractionnez vos repas. Trois repas et deux collations (à 10h et 16h) éviteront le piège du grignotage car, on le sait, « ventre creux n’a pas d’oreilles ».

 

 

Optez pour l'équilibre et la diversité

Pas de régime monotone car lassitude rime avec échec ! Dès lors, diversifiez vos aliments et variez la fréquence de leur consommation en fonction de leurs caractéristiques et de vos besoins réels.

Vers le haut

A privilégier

  • Les viandes maigres (volailles, gibiers, abats), le boeuf (de préférence le filet, le faux-filet et le rumsteck) plutôt que les viandes riches en graisses saturées, comme la côte de boeuf, le mouton, l’agneau, le porc et, surtout, la charcuterie.
  • Les poissons et, de préférence, ceux qui contiennent des oméga- 3, bénéfiques contre les maladies cardiovasculaires (thon, saumon, sardines, maquereaux).
  • Les fruits (en limitant ceux qui sont très sucrés comme le raisin ou la banane, de même que les fruits secs) et légumes car, outre leur faible teneur en calories, ils sont riches en vitamines, oligoéléments et fibres. Si vous n’avez pas le temps de cuisiner, optez pour les surgelés.
  • Les féculents (pain, complet de préférence, pâtes, légumes secs) qui, contrairement à ce que l’on croit, ne font pas grossir, leurs calories étant brûlées avant d’être stockées sous forme de graisses. Vous pouvez, par exemple, accompagner vos pâtes d’une sauce à base de tomates ou, simplement ajouter un filet d’huile d’olive et du basilic). Ces sucres lents fournissent de plus de l’énergie à l’organisme et les fibres qu’ils contiennent jouent un rôle essentiel dans la régulation de la faim.
  • Les produits laitiers, riches en protéines et calcium, en optant pour du lait écrémé, des yaourts allégés, des fromages blancs maigres et des fromages à pâtes molles (camembert, brie) qui contiennent moins de graisses que les pâtes pressées (emmental, comté).
  • L’eau, plate ou pétillante (1,5 à 2 l par jour), qui élimine les toxines rejetées par l’organisme, mais aussi des tisanes (sachez qu’il existe aussi des tisanes minceur), des jus de fruits ou de légumes frais.

 

 

Vers le haut

A consommer avec modération

  • Le sucre rapide (celui du café, des desserts ou de certaines boissons).
  • Les matières grasses : privilégiez les aliments frais au détriment de la nourriture industrielle, riche en graisses saturées.
  • Les boissons alcoolisées car leurs calories pèsent lourd sur la balance. De plus, elles incitent à grignoter des cacahuètes et autres biscuits apéritifs, très caloriques.

 

 

Cuisiner léger mais bon, c'est possible !

Il est possible de concocter de délicieux mets en réduisant la quantité de sucre et de matières grasses. Le sucre peut être remplacé par des sucrettes, et des édulcorants peuvent être utilisés pour la préparation des desserts. Quant aux boissons sucrées, elles peuvent céder la place aux jus de fruits frais qui apportent plus de vitamines et de fibres et, surtout, moins de calories. Nous le savons, les matières grasses sont trop présentes dans notre alimentation, notamment dans les fritures. Un peu de beurre cru (riche en vitamine A et D) est recommandé, de même qu’un filet d’huile d’olive, mais sachez que vous pouvez également relever vos plats avec du citron, une sauce au soja ou aux tomates, et, bien entendu, des herbes aromatiques, comme la ciboulette, le persil ou le basilic. Par ailleurs, il existe des modes de cuisson qui ne nécessitent que peu ou pas de matières grasses, comme les grillades, la cuisine à l’étouffée, au four ou en papillote qui, de plus, préservent les saveurs des aliments et leurs vitamines.

Les compléments minceur : de véritables coups de pouce

  • Femme se préparant à avaler un complément minceur

La gamme des compléments alimentaires minceur s’est diversifiée afin de répondre aux besoins spécifiques de chacun. A base de plantes ou de substances naturellesces produits ont pour but soit de modérer l’appétit soit d’activer la combustion des graisses ou de limiter leur stockage. L’efficacité de ces alliés minceur s’associe parfaitement à un rééquilibrage de l’alimentation. Les compléments alimentaires vendus en pharmacie sont soumis à un contrôle strict et ne contiennent pas de substances nocives. Demander conseil à votre pharmacien.

Vers le haut

10 sports pour brûler vos calories

Une activité physique régulière vous aidera à perdre vos kilos superflus et, surtout, à conserver un poids stable, car plus on est musclé, plus on brûle de calories. De plus, le sport relaxe et empêche donc les compulsions alimentaires. Choisissez un sport d’endurance car ce n’est qu’au-delà de trente minutes que les muscles puisent dans les réserves de graisse.

Nombre de calories dépensées
pour une heure de sport :

Marche rapide

Natation

Jogging

Roller

Rameur

Aquagym

Vélo

Aérobic

Ski de fond

Corde à sauter

 


300

300 à 400

500

500 à 750

625

400

400 à 600 selon la vitesse

500

500 à 750

725

Vers le haut