Fiche pratique

Traitez efficacement les symptômes du "pied d'athlète"

Le 16 mars 2016

  • Athlètes effectuants une course à pied en rue

Pour traiter efficacement et prévenir les symptômes "pied d'athlète", suivez ces quelques conseils :

Le pied d'athlète, qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit d'une infection fongique ou mycose qui touche habituellement la peau située entre les orteils. La prolifération des champignons est favorisée par la chaleur et l'humidité qui règnent habituellement dans les chaussures.

 

 

Comme ça s'attrape ?

La contamination est la conséquence d'une exposition directe (autres personnes, animaux) ou indirecte à des squames de peau infectée. Toutefois, une contamination n'entraînera pas toujours une infection. Certains facteurs favoriseront le développement d'une mycose superficielle (une transpiration excessive, une fréquentation régulière de lieux chauds et humides, une lésion cutanée, un diabète...).

 

 

Vers le haut

Quels sont les symptômes ?

L'infection débute généralement entre les orteils (souvent entre le 3ème et le 5ème) mais peut toucher d'autres parties du pied. Elle se caractérise par :

  • Une peau blanchâtre, humide qui se détache, laissant apparaitre une seconde couche de peau rouge.
  • Des démangeaisons souvent présentes.
  • Des crevasses douloureuses peuvent apparaitre.

Attention : Si les ongles sont atteints (jaunes ou cassants), consultez votre médecin.

 

 

Comment traiter ?

Chez une personne en bonne santé, le pied d'athlète est une affection de la peau sans gravité, qui peut être facilement traitée au moyen d'un antimycosique, appliqué localement.

Il sera essentiel pour éviter les rechutes :

  • De poursuivre le traitement au-delà de la disparition des symptômes.
  • De traiter en même temps les chaussures et les chaussettes afin d'éliminer les spores des champignons qui s'y trouvent.

Vers le haut

En pratique

  •  Lavez et séchez soigneusement (particulièrement entre les orteils) vos pieds. 
  • Appliquez, en couche mince, une crème antimycosique sur les lésions et en périphérie (le nombre d'applications ainsi que la durée du traitement seront fonction du produit utilisé. N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien).
  • Massez pour faire pénétrer le produit.
  • Si vous avez de petites crevasses, utilisez de préférence un savon désinfectant avant d'appliquer l'antimycosique
  • Appliquez quotidiennement une poudre ou un spray antimycosique dans vos chaussures et chaussettes.
  • Lavez-vous soigneusement les mains après le traitement.

Un traitement suffisamment long sera indispensable pour assurer une guérison complète.

 

 

L'hygiène pendant le traitement

Parallèlement au traitement, il vous est conseillé de :

 

  • Changer tous les jours la serviette réservée à l'usage du traitement des pieds.
  • Changer tous les jours chaussettes et collants (privilégiez le coton).
  • Laver chaussettes, draps et serviettes de toilette à 60°C.

 

 

Pour ne pas contaminer l'entourage

Le pied d'athlète se transmet facilement :

 

  • Evitez de marcher pieds nus.
  • N'utilisez pas de tapis de salle de bain, sinon décontaminez-le avec des poudres ou des lotions antifongiques.
  • Passez régulièrement l'aspirateur (pour éliminer les squames) et lavez souvent les sols carrelés, la baignoire et la douche à l'eau de javel.
  • N'échangez pas serviettes de toilette, chaussures et chaussettes.
  • Désinfectez à l'alcool les accessoires pour les soins des ongles.

Vérifiez l'absence d'infection des personnes vivant sous le même toit.

En prévention

  • Gardez vos pieds propres, fais et secs. En cas de transpiration excessive, demandez conseil à votre pharmacien.
  • Lavez-vous les pieds quotidiennement (ainsi qu'après chaque séance de sport) et séchez-les soigneusement, surtout entre les orteils.
  • Changez de chaussettes chaque jour (préférez le coton ou la laine aux matières synthétiques)
  • Préférez les chaussures en cuir, ou aérées. Evitez le port prolongé de chaussures de sport ou de bottes en caoutchouc.
  • Evitez de marcher pieds nus dans les piscines, saunas ou salles de sport.
  • N'échangez pas vos essuies de bain.

 

 

Vers le haut

Quand consulter son médecin ?
Les patients diabétiques souffrant d'athérosclérose ou de troubles circulatoires et les personnes âgées consulteront leur médecin avant de commencer un traitement.

Pour les personnes en bonne santé, la consultation s'impose :

  • Si aucune amélioration ne survient après 2 semaines de traitement.
  • En présence de lésions cutanées étendues ou si les ongles sont atteints. 
  • En présence de plaies suintantes, de gonflement du pied et/ou de fièvre.
  • En cas de récidives fréquentes.

Vers le haut