Dossier santé

Au retour de la maternité...

Le 09 août 2017

Ça y est, le grand moment de l'accouchement est passé. Votre petit bout avec vous, vous allez pouvoir quitter la maternité. Il vous reste sûrement une série de questions sur la prise en charge future de votre enfant, que ce soit au niveau de son allaitement, de son hygiène... Plongez-vous dans ces quelques conseils afin que le retour à la maison se passe au mieux. 

Le cordon ombilical

Après la naissance, il se dessèche, noircit et tombe naturellement après 1 à 3 semaines. L'important est qu'il reste propre et sec, voilà pourquoi il est conseillé de le désinfecter une fois par jour. 

Pour éviter les frottements, et un contact avec l'humidité, veillez à glisser la couche de bébé en-dessous de  l'ombilic.

L'allaitement maternel

Il est conseillé pendant les 6 premiers mois de bébé. Il est très bénéfique car le lait maternel permet de diminuer les affections infantiles comme les colites ulcéreuses, la maladie de Crohn, le diabète de type 1 et 2, les problèmes de densité osseuse... De plus, il permet de lutter contre l'obésité infantile pendant les premières années de la vie de votre enfant et augmente son développement cognitif.

Maman n'est pas en reste non plus car donner le sein à son enfant diminue l'apparition du diabète, du cancer du sein en stade de pré-ménopause, du cancer de l'ovaire, de la dépression post-natale...

En opposition aux laits infantiles, la première caractéristique du lait maternel est sa composition variable. C'est un milieu biologique actif, il évolue en fonction de l'âge du bébé et de ses besoins. Composé de plus de 300 nutriments, hormones et anticorps essentiels au développement de l'enfant, il présente également des avantages au niveau digestif, métabolique et immunologique. 

De plus, il contient plus de 50% du matériel génétique du bébé, ce qui en fait une substance unique et parfaitement adaptée au nourrisson.

Les laits infantiles

Même si le lait maternel reste le meilleur aliment pour le nourrisson, il se peut que la maman ne souhaite pas ou simplement ne puisse pas allaiter. On a alors recours à des laits infantiles. Ils peuvent être utilisés jusqu’à 3 ans et sont répertoriés en différentes catégories. Chacune offre les nutriments nécessaires au développement de l’enfant à un âge défini.

Jusqu’à 6 mois.

On parle de « préparations pour nourrisson » (ex-laits premier âge). Elles répondent à des normes strictes. Leur dosage en nutriments est dosé et scrupuleusement calculé car adaptés aux capacités rénales des tout-petits qui ne peuvent assimiler qu’une quantité peu importante de nutriments et de vitamines. 

Ensuite, et jusqu’à au moins 1 an.

Bébé a besoin d’un « lait de suite » (ex-lait 2ème âge). Cet aliment adapté contient un juste dosage d’acides gras essentiels, de vitamines et de fer, indispensables à la croissance de bébé. Ils sont différents des préparations pour nourrissons car ils contiennent davantage de ces nutriments. 

De 1 à 3 ans.

Il est conseillé de donner un « lait de croissance », adapté aux nouveaux besoins du jeune enfant en plein développement.

L'apport en lait doit être réparti sur 6 biberons dès la naissance et peut être descendu à 3 biberons vers l'âge d'un an.

N’allez pas trop vite dans la diversification alimentaire. Jusqu’à 6 mois, le lait couvre à lui seul les besoins de votre bébé. Débuter la diversification alimentaire trop tôt n'est pas recommandé car le risque de voir se développer une allergie alimentaire est plus grand. Au niveau physique, son tube digestif n'est pas encore tout à fait prêt à recevoir des aliments trop solides.

L'hygiène intime de la jeune maman

Après l'accouchement

La toilette s’effectue à l’aide d’un savon intime, 1 à 2 fois par jour maximum. Il existe des produits spécifiques à l’action apaisante. 

Après chaque passage aux toilettes

Rincez-vous à l'eau pure. Surtout si comme jeune maman, vous avez dû subir une épisiotomie. L'épisiotomie est une incision chirurgicale au niveau du périnée servant à faciliter le passage de l'enfant lors de l'accouchement. Les serviettes en tissus traditionnelles risquant de garder les germes ou de laisser des peluches, préférez un séchage doux des zones intimes à l'aide d'une compresse.

Vous avez subi une césarienne ?

Un saignement vaginal modéré survient. Il est tout à fait normal. Il peut durer jusqu'à 6 semaines après la naissance de votre enfant. Vous pourriez aussi ressentir des tiraillements au niveau des points de sutures de la plaie. 

Une fois celle-ci cicatrisée, des crèmes spécifiques permettent de l'assouplir. N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Evitez l'exposition de la cicatrice au soleil pendant au moins un an après l'accouchement.

L'hygiène et les soins de bébé

Un bébé est un petit être fragile, il a besoin de produits de toilette adaptés et formulés car sa peau est encore très fine et peu protectrice.

Pour sa toilette corporelle, des "savons sans savon" existent. Ils sont peu agressifs et enrichis en corps gras pour éviter les irritations. Préférez-les sous forme liquide, plus pratiques et plus hygiéniques. En cas de sécheresse importante de la peau, une huile de bain nettoyante peut être utilisée.

Les cheveux

Cela peut paraitre peu important, pourtant le nettoyage des cheveux n'est pas à oublier. Certains bébés naissent avec une chevelure plus importante que d'autres, mais tous les bébés sécrètent une quantité de sébum importante au niveau du cuir chevelu. Les shampoings spécifiques pour bébé possèdent un pH très proche de celui des larmes ce qui fait que leur utilisation empêche les irritations oculaires lors du lavage.

Le nettoyage du visage

On peut utiliser un lait de toilette adapté. Il doit être rincé à l’eau pour éviter le phénomène de macération. L’eau du robinet est souvent trop calcaire et pourrait agresser sa peau. Préférez donc une eau thermale ou une eau de toilette sans alcool. Pour vous faciliter cette opération, des eaux sans rinçage et des eaux micellaires existent et possèdent un haut pouvoir nettoyant. 

N'oubliez pas de nettoyer le pli derrière les oreilles. Vérifiez également la température du bain. Préférez un lavage à la main, les gants de toilettes sont de véritables nids à microbes. Séchez bébé avec précaution, et sans frotter pour éviter les gerçures.

Après le bain

Appliquez une crème protectrice sur le visage. Elle servira de barrière physique contre le vent, le froid et les irritations dues à la salive. Pour le corps, appliquez un lait corporel hydratant. 

Vers le haut