Dossier santé

L'hygiène et les soins quotidiens pour son animal de compagnie

Le 19 avril 2017

Votre animal mérite une attention toute particulière car il occupe une place importante dans votre vie. Voilà pourquoi il mérite les meilleur soins. Retrouvez ci-après une suite de conseils et d'informations pour une prise en charge efficace de votre compagnon à quatre pattes. En Belgique, on dénombre près de 3,5 millions de chiens et chats et, pour 72% des propriétaires, l’animal est considéré comme un membre de la famille à part entière.

Le pelage

Il se renouvelle surtout au début du printemps et à l’automne sous l’action d’hormones, les gluticorticoïdes qui inhibent sa croissance et les hormones thyroïdiennes qui au contraire, la stimulent. La peau des chiens et des chats possède un pH différent de celle des humains qui la rend intolérante à nos shampooings.

Elle demande donc un entretien spécifique car les shampooings pour humains sont trop acides pour les animaux. Ce qui peut entrainer des irritations ou un dessèchement. 

Afin d’optimiser les effets bénéfiques du shampooing, il est conseillé de le laisser agir 5 minutes avant rinçage. Bien s’assurer que le pelage est sec avant la promenade, surtout en hiver car l’animal pourrait attraper froid.

Chez le chien, la toilette sera fonction de sa race, de son poil, de sa texture, sa couleur, sa robe. La fréquence des lavages dépend de l'environnement dans lequel évolue votre animal. Mais dans tous les cas, les bénéfices d'une hygiène adaptée et régulière sont nombreux. N'oubliez pas non plus que les poils captent la pollution.

Le chat fait sa toilette lui-même, on peut donc lui faire prendre un bain moins souvent qu’un chien. A-t-il le poil terne ou poussiéreux ? Se gratte-t-il souvent ou dégage-t-il une odeur incommodante ? Alors, il est sans doute temps de passer par le bain, c’est une question d’hygiène pour lui, comme pour vous.

Le brossage régulier de vos animaux permet non seulement de leur assurer un beau pelage brillant et de leur offrir un moment agréable, mais aussi de limiter la chute des poils et leur essaimage dans votre habitation et sur vos vêtements.

Demandez conseil à votre vétérinaire si vous ne constatez pas d’amélioration dans la qualité du pelage de votre compagnon.

Le soin des yeux

Les yeux de votre animal demandent une attention particulière quotidienne.

Chez les animaux de petite taille, les canaux lacrymaux se bouchent facilement. Cela entraine un écoulement de larmes au coin des yeux qui se remarque par une coloration du poil à cet endroit.

N'hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire pour évoquer avec lui la meilleure manière de procéder au nettoyage des yeux de votre animal.

Le nettoyage des yeux permet d’éliminer les impuretés, sécrétions, poussières et de diminuer les irritations dues au frottement du poil sur l’oeil (animaux à pelage long). Il existe des solutions de lavage oculaire, qui permettent d’éviter ces désagréments.

Un nettoyage oculaire permet aussi d’accentuer l’efficacité d’un traitement anti-conjonctivite, par exemple. 

Vers le haut

Les oreilles

La plupart des problèmes au niveau des oreilles chez les chiens et les chats sont des infections fongiques. Un nettoyage régulier permet de les prévenir. Si le tympan n’est pas blessé, on peut simplement appliquer un lait auriculaire afin de nettoyer le conduit auditif.

Quelques gouttes antiseptiques permettront de lutter contre les otites éventuelles. Chez le chien, elles peuvent se révèler à l’extérieur du conduit mais peuvent rapidement devenir internes si elles ne sont pas traitées.

Les oreilles sont des organes délicats, particulièrement chez le chien et surtout si elles sont tombantes.

Les oreilles des cockers, des épagneuls, des braques par exemple doivent être nettoyées une fois par semainepour éviter les infections et les otites

Le nettoyage de l’oreille prévient aussi l’accumulation de cérumen à l’origine de mauvaises odeurs. A l'aide d'un coton-tige, mais en vous limitant aux abords de l'oreille, nettoyez délicatement le pavillon. Attention à ne pas entrer dans le conduit !

Les dents

On conseille de faire ausculter la cavité buccale de votre chien ou de votre chat une fois par an. Cela permet de déceler les problème de dentition ou de gencive comme l’accumulation de tartre, un déchaussement dentaire...

Votre vétérinaire pourra alors vous conseiller le traitement adéquat.

 

 

Attention à l’auto-médication.

- Le paracétamol est à proscrire car même en petite quantité, il peut être mortel chez le chien et surtout le chat (sécrétion de méthémoglobine).

- Evitez également l’aspirine, elle n’est prescrite qu’à très petite dose dans un usage de soin vasculaire.

Le cas du chocolat

Il est considéré comme un poison pour nos animaux car il contient de la théobromine, un alcaloïde que le chien ne sait pas métaboliser.

4 barres de chocolat noir (30g/kg) peuvent déjà être mortelles pour un petit chien de 3 kilos.

Les symptômes apparaissent généralement après 4 ou 5 heures :

  • Agitation ou convulsions.
  • Au niveau digestif, diarrhées, vomissements, une salivation ou une coloration noire des selles.

Une visite chez le vétérinaire est souvent nécessaire. Il fera alors vomir votre animal ou prodiguera un lavage gastrique. Un traitement des symptômes est également possible (diurétique, perfusion...).

Le danger des huiles essentielles

De plus en plus présentes dans nos maisons, elles ne sont pourtant pas sans dangers pour nos compagnons à quatre pattes. Même si leurs origines sont naturelles, elles restent très concentrées en substances actives et peuvent donc provoquer des irritations ou une diffusion dans le système nerveux de l’animal.

Les symptômes les plus courants sont : des troubles respiratoires ou digestifs, des vomissements, une hypersalivation et au niveau nerveux, des tremblements ou des pertes de l’équilibre.

Vers le haut