Dossier santé

Bien-être et santé au quotidien avec l'aromathérapie

Le 13 octobre 2017

L'aromathérapie est une médecine naturelle qu'il ne faut pas confondre avec une médecine douce. Elle peut s'utiliser en complément d'autres thérapies comme l'allopathie (utilisation de médicaments ayant un effet opposé aux effets de la pathologie), l'homéopathie, la phytothérapie (soin par les plantes), la nutrithérapie... En plus de soin curatif, l'aromathérapie peut être utilisée en tant que thérapie préventive pour une santé au naturel.

L'aromathérapie, qu'est-ce que c'est ?

L’aromathérapie utilise les essences et les huiles essentielles de plantes aromatiques à des fins de bien-être et à des fins thérapeutiques.

Quelle différence y a-t-il entre essence de plante et huile essentielle ?

Les plantes aromatiques ont la particularité de synthétiser dans leur système végétatif une essence aromatique.

  • Lorsque ce concentré de molécules aromatiques est extrait de la plante par expression à froid, on parle alors d'essence. C'est le cas avec les agrumes.
  • Lorsque l'extrait de plante est obtenu par distillation, on parle d'huile essentielle. L'essence de la plante est distillée à basse pression et à basse température afin de garder l'entièreté de ses propriétés intrinsèques, reconnues pour agir sur nos émotions ou notre comportement.

Des gouttes pour se soigner.

Proposée à l'administration sous forme de gouttes disponibles dans un petit flacon, une huile essentielle a une odeur forte qui aura un impact sur notre comportement et sur nos émotions. C'est également un concentré d'énergie qui va rééquilibrer nos fonctions organiques. La thérapie par huile essentielle est très efficace et rapide en terme d'action. 

Comment utiliser les huiles essentielles ?

C'est une médecine naturelle à utiliser avec précautions, car très concentrée : 

  • Certaines molécules contenues dans certaines huiles essentielles peuvent provoquer des irritations de la peau.
  • Elles peuvent également avoir des effets secondaires sur le foie, les reins ou le système nerveux.
  • Certains patients sont plus sensibles que d'autres. Bébés, femmes enceintes, patients asthmatiques, épileptiques... nécessitent une attention particulière.

Il existe trois modes d'administration pour se soigner avec des huiles essentielles :

par voie cutanée, par voie orale ou par diffusion atmosphérique à froid. Petit coup d'oeil sur ces 3 méthodes :

Attention : pas d'administration par voie orale avant 6 ans.

Par voie cutanée : c'est la méthode d'administration à privilégier car c'est la moins toxique et la plus rapide. On peut appliquer une huile pure ou un mélange (en fonction des pathologies et des huiles utilisées) localement par un massage ou un bain aromatique.

  • Pour les adultes : 3 à 4 gouttes, 3 à 4 fois par jour
  • Pour les enfants de 6 à 12 ans : 1 à 2 gouttes, 3 à 4 fois par jour.

Par voie orale : en complément de la voie cutanée si celle-ci n'est pas suffisante ou en cas de nécessité d'une action générale sur l'organisme. On peut la diluer dans un liquide (du miel ou de l'huile végétale...) ou sur un solide (morceau de sucre de canne ou un comprimé neutre).

  • Pour les adultes : 1 à 2 gouttes d'huile ou d'un mélange d'huiles, 3 fois par jour
  • Pour les enfants de 6 à 12 ans : 1 goutte, 3 fois par jour.

Par voie atmosphérique : par diffusion à froid ou inhalation. 

  • 10 à 15 gouttes dans un diffuseur ultrasonique et quelques millilitres dans les diffuseurs électriques.

Optez pour des huiles essentielles de qualité

Afin de garantir l’efficacité et diminuer les effets secondaires des huiles essentielles, lisez attentivement les étiquettes et emballages pour y retrouver les informations de pureté et de qualité. Les huiles doivent être 100% pure, 100% naturelle, 100% intégrale ou encore Chémotype (ou HECT, huile essentielle chémotypée). Des labels existent.

N'hésitez pas à vous faire conseiller par votre pharmacien, il pourra vous aiguiller dans le choix de l'huile essentielle ou de la spécialité, ainsi que la fréquence et la durée du traitement.

Conservation :

  • Les essences se gardent 3 ans.
  • Les huiles essentielles se gardent 5 ans.
  • Les mélanges avec huiles végétales seulement 6 mois.

Et pour les enfants de moins de 6 ans ?

Les jeunes enfants étant plus sensibles et fragiles, certaines règles sont à respecter :

  • Sélectionner des huiles essentielles non-neurotoxiques et non dermocaustiques.
  • Utiliser uniquement des huiles essentielles autorisées en voie cutanée.
  • Diluer les toujours dans une huile végétale. La concentration du mélange dépendra toujours de l'huile utilisée, de l'âge de l'enfant et de la pathologie à traiter.

Le conseil de votre pharmacien reste indispensable !

Quelques trucs en plus pour améliorer son utilisation

  • Elle est insoluble dans l'eau : il ne sert donc à rien de la diluer dans un verre d'eau ou dans une bouteille pour la boire.
  • Elle est soluble dans l'huile végétale (ou dans l'aclool) : choisissez donc plutôt cette solution pour l'ingérer.
  • Elle est volatile : elle sentira donc toujours très vite et fort.
  • Elle est sans valeur nutritive : sans vitamines, minéraux, oligo-éléments... Elle n'est d'ailleurs pas calorique.
  • Ce n'est pas une huile végétale : comme l'olive la colza, l'amande douce... car elle ne contient pas d'oméga 3, 6 ou 9.

L'aromathérapie en hiver 

L'hiver est la saison idéale pour apprécier les bienfaits, la puissance et l'efficacité des huiles essentielles car elles ont une action antivirale, immuno-stimulante, anti-bactérienne, anti-parasitaire, anti-fongique...

Sans résistance et avec un spectre d'action très large, elles permettent :

  • De personnaliser son traitement;
  • de s'associer avec toutes les autres médecines;
  • une utilisation très simple et efficace en voie cutanée (encore plus aisée que la voie orale);
  • de faire un traitement préventif par une prise de faible dose et curatif par la prise de doses fortes plus fréquentes.

>>> Découvrez dans notre fiche pratique consacrée aux huiles essentielles et aux maux de l'hiver comment et quelle huile utiliser de manière préventive ou curative en cliquant ICI.