Dossier santé

Les bourgeons au service de votre bien-être

Le 21 avril 2016

Qu'est-ce que la gemmothérapie ?

  • Bourgeons de plantes, base naturelle de la gemmothérapie

La gemmothérapie est une branche de la phytothérapie, une théorie naturelle qui consiste à utiliser les propriétés naturelles des tissus embryonnaires des végétaux en croissance : les bourgeons et les jeunes pousses d'arbres et d'arbustes. Ces éléments naturels sont de véritables réservoirs d'énergie vitale concentrée et de principes actifs indispensables à la croissance de la plante. Ils renferment à eux seuls les propriétés des fleurs, des fruits et des feuilles. La gemmothérapie peut se définir comme de la phytothérapie cellulaire énergétique globale. C'est la médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels présents dans leurs bourgeons.

 

Apparue au Moyen-âge, sous l'impulsion de la pensée et de la philosophie alchimique, la gemmothérapie a commencé avec l'utilisation des bourgeons à des fins thérapeutiques. A l'origine on utilisait plus spécialement les bourgeons de peupliers ou encore de sapins, notamment pour la préparation de tisanes et d'un sirop pectoral.

 

Dans les années 60, la gemmothérapie fut ré-inventée par Pol Henry, un homéopathe belge. Après de nombreuses recherches et tests cliniques, il publia ses résultats dans les années 70, et appela cette nouvelle thérapie "phytoembryothérapie". Celle-ci fut renommée "gemmothérapie" par le Dr Max Tétau qui se basa sur le nom latin "gemmae", qui signifie bourgeon, ou encore pierre précieuse en apport à la stabilité apparente des bourgeons en hiver ainsi qu'à leur préciosité.

Vers le haut

La richesse des bourgeons

Les tissus embryonaires qui composent le bourgeon contiennent tout le patrimoine de la future plante, que celle-ci se développe en fleur, en arbuste ou en arbre. Ces tissus végétaux sont très riches en acides nucléiques, à la base de l'ADN et de l'ARN, en acides aminés, cruciaux notamment dans le métabolisme des cellules, en phyto-hormones, en vitamines, en oligo-éléments, en minéraux et en sève, le liquide vital de la plante. Certains de ces éléments sont cependant moins présents dans la plante à l'âge adulte. D'où l'importance de les récolter juste avant leur éclosion.

 

Alors que la phytothérapie utilise certains éléments de la plante en plein ou à la fin de son développement, la gemmothérapie se concentre sur les tissus embryonnaires en plein développement. Ils regroupent donc toutes les propriétés naturelles de la plante, de la racine à la fleur. Tous ces éléments sont concentrés dans un seul tissu, protégé par les écailles protectrices propres au bourgeon. De plus, de par son jeune âge, les agressions telles que la pollution, les pesticides, ou même la perte de vitalité due à la vieillesse lui son épargnées.

 

La substance créée à partir de la récolte des bourgeons et utilisée en gemmothérapie est appelée le macérat-mère.

Vers le haut

Le macérat-mère, ce concentré de bourgeons

  • Cuve permettant d'extraire le macérât-mère naturel des bourgeons pour la gemmothérapie

Le macérat-mère est donc un mélange produit à base de bourgeons récoltés au printemps, à un moment clé de leur cycle de développement. Les bourgeons sont généralement stabilisés directement sur les sites de récolte, afin de garantir leur forte teneur naturelle en minéraux, vitamines et acides nucléiques. Ces bourgeons frais sont alors mis en macération dans un mélange d'eau, d'alcool et de glycérine. On parle de macérat concentré car il ne subit aucune dilution

Vers le haut

Une thérapie sûre et accessible à tous

Le champ d'action de la gemmothérapie est très large car il existe de nombreuses essences naturelles cultivées, chacune apportant son effet bénéfique sur votre bien-être. Le macérat d'amandier pour préserver le bon fonctionnement des reins, de charme pour pour l'élimination des toxines dans le sang, de figuier pour son effet équilibrant au niveau de l'estomac et des nerfs...

La gemmothérapie, de par son côté naturel, est sûre et adaptable à tous les âges, de l'adulte à l'enfant à partir de 3 ans, et même dans certaines limites à la femme enceinte. Quelques gouttes de macérat-mère quotidiennes, posées sous la langue ou diluée dans un peu d'eau suffise pour en apprécier les vertus. Il n'y a, de plus, pas de contre-indication dans la prises de remèdes en gemmothérapie. Pour une utilisation optimale et de plus amples renseignements sur la posologie, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Vers le haut