Fiche pratique

Trouvez la solution naturelle pour vaincre votre mal des transports.

Le 03 juillet 2017

Découvrez un remède naturel pour contrer ce sentiment de mal-être aussi appelé cinétose :

Le mal des transports se traduit par un sentiment de malaise accompagné de nausées. Dans certains cas, ces nausées peuvent mener à des vomissements, des sueurs, une pâleur ou des vertiges. Il survient plus fréquemment lorsqu'on est à jeun. 

D'ou provient le mal des transports ?

Il est du à un problème d'adaptation de notre cerveau entre la perception des mouvements réels de notre corps, ce que perçoit notre oreille interne, et notre perception visuelle. 

Quelques petits conseils à appliquer : 

  • S'asseoir dans le sens de la marche en cas de voyage en bus ou en train et dans la partie la plus stable du moyen de transport, à l'avant de la voiture, par exemple.
  • Eviter la lecture ou de se concentrer sur un écran.
  • Regarder l'horizon et éviter les objets immobiles.
  • Ne pas voyager l'estomac vide, mais éviter les repas lourds ou alcoolisés. De préférence, fractionner les portions durant tout le trajet.
  • Aérer le véhicule.

Comment contrer le mal des transports ?

Outre certains médicaments, on peut s'orienter vers le gingembre. C'est la seule plante dont les effets ont été démontrés sur la cinétose. Il peut être consommé quelque soit le moyen de transport et convient aussi aux enfants (de plus de 3 ans) et aux femmes enceintes.

Les composants actifs sont des glycolipides (gingérols, zingeron, gingerdione, shoagol), qui agissent sur plusieurs organes. Le gingembre ne présente aucune toxicité forte. En cas de surconsommation, des légères brûlures d'estomac peuvent arriver.

Différents produits à base de gingembre, comme des huiles essentielles, sont disponibles en pharmacie.

Vers le haut