Dossier santé

Tout savoir sur les verrues plantaires

Le 18 août 2016

Les verrues sont des lésions cutanées fréquentes dues à une infection virale. Elles touchent à peu près un quart des enfants de 5 à 15 ans, généralement sur la plante des pieds. Les virus de la famille des papillomavirus (HPV) sont responsables de leurs apparitions. On distingue deux sortes de verrues plantaires, la myrmécie, très localisée et les verrues mosaïques, plus parsemées sur la zone infectée. 

Comment s'attrape une verrue ?

Il existe deux sortes de transmissions, la première se fait de façon directe, par grattage ou contact cutané avec une personne infectée. Le deuxième mode de transmission se fait indirectement. Certains endroits sont propices pour attraper une verrue : piscine, vestiaire, salle de sport, douche collective, lieu de travail...

Les verrues apparaissent après plusieurs mois d'incubation, l'infection pénètre sous la peau jusqu'à toucher les kératinocytes (cellules constituants la couche superficielle de l'épiderme).

Quels symptômes apparaissent pour chaque type de verrue ?

Pour la myrmécie, infection localisée, on remarque une lésion profonde de forme circulaire laissant apparaitre en son centre des petits vaisseaux sanguins de couleur sombre. Ce type de verrue peut entrainer une gêne douloureuse.

La verrue mosaïque pénètrent moins en profondeur dans l'épiderme, et se présente sous la forme de zone de peau épaissie parsemée de petites verrues multiples de couleur claire et nettement moins douloureuses.

Vers le haut

Comment traiter une verrue plantaire ?

Dans la plupart des cas, les verrues se guérissent d'elles-même dans un délai variant entre 6 mois et 2 ans. Dans le cas de gêne, de douleur ou simplement afin d'éviter les contaminations, il est également possible d’appliquer un traitement. Ce dernier va viser à éliminer les cellules contaminées par une action kératolytique.
2 modes d’actions sont rencontrés et votre médecin ou votre pharmacien pourront vous conseiller le produit adéquat:

  • Un premier type de traitement à base d'une solution d'acide salicylique, dans laquelle on peut ajouter de l'acide lactique, va faciliter la desquamation et ainsi contribuer à éliminer le virus. Le médicament est appliqué durant environ deux semaines et peut prendre la forme de patch, emplâtre, pansement liquide…
    Par précaution, ce traitement sera déconseillé chez l'enfant de moins de 2 ans, chez la femme enceinte ou chez les personnes souffrant de diabète.
  • Un deuxième traitement physique permet de cryogéniser la verrue grâce à un produit spécifique pour la faire disparaitre en la brûlant par le froid. Le traitement par cryogénisation doit se répéter à une fréquence de 2 à 3 semaines jusqu'à disparition des symptômes.

Dans les cas d’infections importantes, il existe un traitement par curetage et vaporisation au laser CO2. C'est un procédé chirurgical qui doit être effectué par un professionnel de la santé.

Il est également possible de combiner plusieurs méthodes.

Ne pas confondre une verrue et un cor au pied

Le cor est une callosité, un durcissement de l'épiderme qui se forme suite à un frottement répété de la peau sur la chaussure. Il a donc une cause physique et ne résulte pas d'une infection. Même s'il est parfois difficile de le distinguer d’une verrue, il existe néanmoins quelques tests pratiques qui peuvent vous aider :

  • Le cor est généralement plus douloureux, car souvent situé sur une zone d'appui de la marche à pied.
  • La verrue provoque une douleur lors d'un pincement latéral, contrairement au cor.
  • Le cor ne présente pas de vaisseaux capillaires thrombosés en son centre, les points noirs qui apparaissent sur une verrue.
  • Le cor présente toujours les lignes naturelles de l'épiderme alors qu'elles sont absentes sur une verrue.

Quelques conseils supplémentaires afin d'éviter la transmission d'une verrue :

  • Eviter de toucher, gratter et en aucun cas essayer d'arracher soi-même une verrue.
  • Ne pas marcher pieds nus dans les lieux à risques, préférer le port de sandales d'eau sur le bord de la piscine, dans des douches etc.
  • Eviter de laisser ses pieds trop transpirer, la macération dans une chaussure est un lieu de prédilection pour le développement des verrues.
  • Traiter rapidement lors des premiers signes d'infections afin d'éviter le développement trop profond de la verrue.

N'hésitez pas à consulter un spécialiste.

Vers le haut