Dossier santé

La dénutrition : un problème de santé publique trop souvent sous-estimé

Le 26 février 2021

En vieillissant, notre organisme change. Le métabolisme se ralentit, les cellules se renouvellent moins vite. Nos os et nos articulations deviennent plus fragiles et notre santé peut se déséquilibrer plus vite. Il en résulte un risque accru de voir notre état nutritionnel se détériorer.

En effet, la dénutrition est un problème de santé publique qui est trop souvent sous-estimé et qui touche particulièrement les personnes âgées ou les personnes malades. Si vous ou une personne de votre entourage est concerné, il est important d’effectuer un dépistage précoce de la dénutrition et d’en parler!

Qu’est-ce que la dénutrition ?

La dénutrition est un état pathologique résultant d’apports nutritionnels insuffisants à l’origine de carences en nutriments essentiels. Ces carences peuvent non seulement avoir des effets néfastes sur l’organisme, la composition des tissus et les fonctions des organes, mais aussi sur un éventuel processus de guérison.

La dénutrition est souvent sous-estimée. Un mauvais état nutritionnel peut avoir un impact négatif sur la santé générale, mais aussi sur le rétablissement ou le processus de guérison en cas de maladie.

Les causes de la dénutrition

Les causes de la dénutrition peuvent être diverses :

  • Une alimentation déséquilibrée sans variation et avec un déficit en nutriments essentiels
  • Une diminution de la prise de nourriture en conséquence d’un manque appétit, de troubles du goût, de difficultés à avaler et mâcher, d’une maladie sous-jacente ou d’une détérioration de la santé mentale ou des relations sociales (par ex. en cas de dépression, d’angoisse, de solitude ou d’isolement)
  • Une moins bonne digestion et/ou absorption suite à une intervention médicale ou chirurgicale
  • Un besoin accru dû à une augmentation du métabolisme à cause d’une maladie ou d’un traumatisme
  • Une perte excessive de nutriments via le système gastro-intestinal (vomissement, diarrhée) ou des lésions cutanées

Reconnaître les premiers signes

La dénutrition peut être à l’origine de problèmes de santé, mais aussi être la conséquence d’une maladie. La règle d’or est donc la suivante : mieux vaut prévenir que guérir.

Les principaux signaux sont les suivants :

  • Le sentiment d'être affaibli, sans énergie
  • Une perte de poids non désirée au cours des 6 derniers mois
  • Des difficultés à fournir des petits efforts et à pratiquer des activités quotidiennes
  • Un manque de force
  • Une diminution notable de l'appétit et/ou de la prise de nourriture
  • Le fait de sauter des repas ou une diminution des portions alimentaires
  • Des bijoux ou des vêtements qui deviennent trop grands
  • Un dentier qui ne tient plus

Si vous reconnaissez un de ces signaux chez vous ou un de vos proches, dans ce cas, n’hésitez pas à en parler à votre pharmacien ou consulter le médecin pour obtenir des conseils et si nécessaire un traitement adéquat.

Quelles en sont les conséquences ?

La dénutrition ne se limite pas à une perte de poids ou un poids corporel trop faible. Elle peut aussi survenir chez une personne qui a un poids normal ou est en surpoids. En cas de dénutrition, on parle de carence ou de déséquilibre au niveau des nutriments essentiels, avec des effets néfastes sur la santé et l’organisme. Chez les patients en surpoids, une perte de poids non désirée peut être perçue comme une conséquence favorable. Toutefois, il ne s’agit pas toujours d’une perte de graisse excédentaire, car une perte de masse musculaire essentielle peut aussi survenir.

Le corps peut s’affaiblir et devenir plus fragile. Des limitations fonctionnelles peuvent dès lors apparaître, comme un risque accru de chute. Par ailleurs, la personne peut se sentir faible, fatiguée et sans force, avec pour conséquence une diminution de sa qualité de vie.

Les patients dénutris peuvent avoir besoin de plus de temps pour se rétablir après une opération ou pendant une maladie, et ils encourent un risque de complications plus élevé. Une cicatrisation des plaies plus lente, un risque accru d’escarres et un affaiblissement du système immunitaire peuvent aussi survenir.

Quel traitement adopter ?

Une alimentation variée riche en nutriments essentiels est cruciale pour pouvoir continuer à profiter de la vie. Dans ce cadre, une attention toute particulière doit être accordée à la prise d’une quantité suffisante de protéines. De plus, il est très important de ne pas oublier de pratiquer une activité physique quotidienne.

Une nutrition médicale est une alimentation spécifique qui permet de traiter la dénutrition et d'en prévenir le risque. Elle peut aussi être utilisée en cas de troubles alimentaires. Elle permet de fournir à l’organisme à la fois suffisamment d’énergie et les nutriments essentiels. Les nutritions médicales orales aident le patient à regagner du poids et dès lors contribuent à diminuer les hospitalisations, les limitions fonctionnelles et les risques de chute. A terme, elle contribue à retrouver et d’améliorer la qualité de vie.

En pharmacie, vous pouvez vous procurer différentes formes de compléments de nutrition (liquides, poudres, crèmes) adaptés aux besoins mais aussi aux goûts de chacun. Destinés à des fins médicales spéciales, ils peuvent être utilisés comme alimentation chez des patients dénutris ou à risque de dénutrition. Demandez toujours conseil à votre pharmacien, à un médecin ou diététicien nutritionniste.